Dunes et volcans des Ajjer - Detours Algerie
Randonnée chameliere

Dunes et volcans des Ajjer

De l’erg Tihodaïne à l’Adrar N’Ajjer

Unique, ce voyage permet une approche d’un environnement d’une étonnante diversité. Les dunes fièrement développées de l’erg Tihodaïne dominent les plaines environnantes de manière insolente. Le Tassili d’Ifedaniouène, enchevêtrement chaotique de blocs disloqués, recèle des sites pariétaux remarquables et introduisent par leur paysage et leur proximité les Tassili N’Ajjer. Puis vient l’Adrar N’Ajjer, vaste massif volcanique méconnu et peu parcouru.

Les...

Voir plus

Jour 1PARIS > DJANET

Jour 1PARIS > DJANET

  • En fin de journée, vol Paris - Djanet. Accueil et transfert en 4x4 en direction de l’oasis de Djanet. Nuit en hôtel.

Jour 2DJANET > TIHODAÏNE

Jour 2DJANET > TIHODAÏNE

  • Une journée de véhicule pour nous rendre au pied des grandes dunes de Tihodaïne.
    En fin de journée nous retrouvons notre caravane chamelière sous les tamaris d’Enedjeda.

Jour 3-7ERG TIHODAÏNE > TASSILI N'IFEDANIOUENE

Jour 3-7ERG TIHODAÏNE > TASSILI N'IFEDANIOUENE

  • Les dunes de l’erg Tihodaïne marquent le début de nos 12 jours de marche.
    La grande dent d’Edjelé introduit l’exploration du Tassili N’Ifédaniouène dont la beauté n’a d’égale que le caractère secret de son architecture. Trois sites d’art pariétaux remarquables agrémentent la visite de ce chaos tassilien. Une célèbre légende mêle les différentes roches remarquables de la région : vos chameliers vous conteront volontiers les joutes amoureuses de Emezeriren et Adaredj, deux hommes en concurrence pour la belle Telout, joli volcan, un peu au sud des deux bastions de grès bordant la plaine d’Afara.

Jour 8-10AFARA > TADJASSET > IN ARAMAS

Jour 8-10AFARA > TADJASSET > IN ARAMAS

  • Tous les oueds du secteur déversent leurs eaux dans la plaine d’Afara, cirque dominé par des sentinelles de grès. Un village, du même nom, s’est développé en bordure. Cette vaste cuvette se couvre de verdure dès que les pluies arrosent les plateaux amonts ; les nomades de tout l’Ajjer peuvent alors se concentrer là, offrant une vie foisonnante, que l’on pourrait croire disparue depuis longtemps.

    Nous traversons ensuite les oueds Tadjasset et Ighaghar, qui nous mènent vers le contrefort du tassili de Tasset, où nous prenons pied par un col dans une gorge serrée ; nous croisons les tombes de l’aménokal Enot, assassiné là par son esclave.

    Le plateau, bien horizontal, est parsemé de châteaux que l’on voudrait tous visiter. Quelques abris rocheux présentent d’intéressantes peintures. La traversée de l’oued Tasset marque une frontière ; ses eaux ont porté au loin les résidus d’érosion volcanique venu de sa rive sud. Au-delà s’étendent les champs de scories des volcans.

Jour 11-14TRAVERSÉES DE L'ADRAR N'AJJER

Jour 11-14TRAVERSÉES DE L'ADRAR N'AJJER

  • Nous abordons la chaîne de l’Adrar N’Ajjer dont le plus haut sommet de la région, le mont Azao, culmine à plus de 2100 mètres. Nous l’abordons par son flanc nord, véritable labyrinthe chaotique de chicots de lave bien étrange, dans lequel les chameaux progressent difficilement. Les pentes de l’Azao sont moirées de brun et de noir. De nombreuses pistes chamelières passent à son pied. L’environnement typiquement basaltique est constitué de grands plateaux dominés par de superbes cônes volcaniques présentant de surprenants cratères ; les pluies les remplissent, formant ainsi autant de lacs perchés, et surtout d’excellents pâturages inattendus. La végétation emprisonnée dans les ‘’tanout’’ fait le bonheur des troupeaux de chameaux des familles touaregs de la région. Les contrastes entre les pouzzolanes noires et les grès roses sont à notre connaissance absolument uniques. Laves cordées, coulées basaltiques, oreillers de lave, cônes parfaits, sont typiques d’une activité volcanique pas très éloignée. Nous avons la surprise de découvrir quelques spécimens isolés d’oliviers de Laperrine en bordure d’un cratère. Riche de ses sites de peintures rupestres et de ses gueltas confidentielles, ce massif méconnu est d’une très grande beauté et les panoramas sont grandioses. En bordure du massif volcanique, nous faisons un aller retour à l’étonnant effondrement de Ouanjerolan.

Jour 15TIN SELFINE > DJANET

Jour 15TIN SELFINE > DJANET

  • Descente du col rocheux de Tin Selfine pour rejoindre la plaine, jusqu’au rendez-vous avec les 4x4 ; de grands arbres marque le fond de l’oued ; nous n’avions pas vu de bois depuis l’oued Ighaghar. Nous nous séparons de notre équipe chamelière avant de rejoindre Djanet et notre demeure du premier soir. Visite libre de cette jolie petite ville puis repas. En fin de soirée, transfert à l’aéroport.

Jour 16DJANET > PARIS

Jour 16DJANET > PARIS

  • Dans la nuit, vol Djanet - Paris.

Bonjour

Je suis Karim Hamdi de "Detours Algerie". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+213 550 72 50 24