Randonnée chameliere
Au pays des Kel Medak

Cette randonnée chamelière est conçue pour vivre à la «saharienne». Accompagnés de nos guides et chameliers touaregs, nous découvrons le versant occidental du Tassili n’Ajjer, et nous menons avec eux l’ancestrale vie des nomades.

Sur les traces des pasteurs et des peintres du néolithique, cette longue randonnée permet de traverser, du nord au sud, la région la plus haute de l’Ajjer (1852 m), à l'est de Djanet (1050 m), et d'y visiter les sites néolithiques les plus riches et les plus célèbres en...

Voir plus
Djanet

Jour 1France 🡪 Djanet

  • En fin de journée, vol Paris - Djanet.

    Accueil et transfert en 4x4 en direction de l’oasis de Djanet.

  • Nuit chez l’habitant ou bivouac.

Repas et hébergement
Hébergement: Chez l'habitant
Djanet
30km
Imi n’Oumrat

Jour 2Djanet 🡪 Imi n’Oumrat

Djanet - Imi n’Oumrat

  • Dans la matinée transfert en 4x4 (30 Km environ) en direction du Nord. Nous suivons une piste peu aisée car elle emprunte le fond sablonneux des oueds et franchit de petits seuils rocheux. Tout le parcours se fait au milieu des montagnes. Nous rejoignons notre caravane à Imi n’Oumrat.

  • Après le chargement des chameaux, début de la randonnée. La couche de grès surmonte désormais les granites et les schistes.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Chez l'habitant
Hébergement: Bivouac
Imi n’Oumrat
5h
Oued Tadjouïset

Jour 3Imi n’Oumrat 🡪 Tagjouïsset

Imi n’Oumrat - Oued Tadjouïset

  • Le bois mort est absent sur le plateau et les chameliers emportent ce qu’ils peuvent pour leur cuisine. Nous remontons l’oued Wa Fararen dont le lit est encombré de blocs roulés par les crues. Nous sommes toujours dans la zone de montagne qui précède le plateau. Un premier col, difficile pour les chameaux, nous permet d’atteindre le bel oued de Tadjouïset.

  • Bivouac dans le fond de l’oued, près d’une guelta (arabe) / aguelmam (tamacheq).

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Oued Tadjouïset
Akba Assakao
Oued Amazak
Wan Teguedit

Jour 4Tagjouïsset 🡪 Akba Assakao 🡪 Wan Teguedit

Oued Tadjouïset - Akba Assakao

  • Nous remontons l’oued Tadjouïset avant de gagner un vaste plateau rocheux qui nous conduit dans l’oued Eméharaguélé, puis dans l’oued Aror qui descend de l’akba (col) Assakao.

    Nous sommes au pied des falaises qui défendent l’accès au plateau. L’oued se resserre et devient une gorge étroite par laquelle s’élève lentement notre caravane. La montée est ponctuée par les «Eh-éh-éh !» des chameliers, cris qui excitent les bêtes et les rassurent à la fois.

    Incroyable mais vrai, vu la difficulté du passage, quelques vestiges d’une piste de voiture apparaissent de temps à autres. C’est la piste construite par l’armée française dans les années 50 pour permettre de gagner Ghat depuis *Djanet en véhicules 6x6, sans avoir à contourner le plateau tassilien par le sud. A cette époque, le Fezzan (Libye) était administré par l’autorité militaire française, et ceci, jusqu’en 1956.

    On s’échappe de la gorge par une rampe à gauche pour déboucher d’un seul coup au col d’Assakao (1670 m) avec, devant nous, l’immensité sombre du plateau que nous traversons vers le nord-est.

Akba Assakao - Oued Amazak

  • Une descente dans une cuvette où se dressent un bel ensemble de tours rocheuses nous amène dans l’oued Amazak.

Oued Amazak - Wan Teguedit

  • Nous terminons la journée au milieu de notre première forêt de pierre, à Wan Teguedit («Celui du sable») où nous installons un magnifique bivouac (1580 m).

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Wan Teguedit
Wan Tissoukaï
Oued Ido

Jour 5Wan Teguedit 🡪 Wan Tissoukaï 🡪 Ido

Wan Teguedit - Wan Tissoukaï

  • S’il y en a, nos chameliers se rendent à un aguelmam (mare) pour prendre de l’eau. Quant à nous, après être montés sur la dune de Tissoukaï qui domine notre bivouac, à travers roches et sable, nous les rejoignons dans l’oued Ido afin de les aider dans cette indispensable corvée. Nous profitons de la proximité de quelques sites de peintures rupestres pour les visiter. Ce sont les abris Wan Tissoukaï.

Wan Tissoukaï - Oued Ido

  • La journée se poursuit en traversant un dédale de tours rocheuses tout à fait spectaculaires. Un peu plus loin, nous retrouvons l’oued Ido qui s’étale dans une vaste plaine.

  • Bivouac dans une zone dégagée, dans le haut de l’oued Emi n’Kloukout.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Oued Ido
Oued In Tararit
Tin Tekelt

Jour 6Ido 🡪 Tin Tekelt

Oued Ido - Oued In Tararit

  • Sud, puis S-S-E, après avoir traversé un plateau rocheux et l’oued In Akatafa, nous descendons dans l’oued In Tararit où nous retrouvons sable et forêts de pierre.

    Avant de descendre dans l’oued In Tararit, nous passons au lieu-dit Tan Ahaggar où s’est déroulé un des épisodes de la célèbre bataille de l’Assakao, en 1920, entre les Touaregs Hoggar et Ajjer. Ce fut la dernière guerre entre les deux parties.

    A Tebdjedj, nous pénétrons dans une véritable «avenue» bordée de clochers ou de clochetons. Sur une dalle, à l’entrée de l’avenue, nous pouvons voir une curieuse scène érotique où plusieurs personnages au sexe énorme copulent avec un animal.

Oued In Tararit - Tin Tekelt

  • Un superbe cheminement dans une forêt de pierre, rappelant par certains aspects les temples hindous nous conduit à Tin Tekelt. Sous un grand porche, des mains gravées sont maculées de lait, d’huile, offrandes d’un rite de fertilité.

  • Bivouac dans la tiset de Tin Tekelt, vaste place entourée d’aiguilles de grès.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Tin Tekelt
7h
Tin Tazarift

Jour 7Tin Tekelt 🡪 Tin Tazarift

Tin Tekelt - Tin Tazarift

  • Après le site de Tin Tekelt, nous nous enfonçons dans les gorges étroites et spectaculaires de cet oued. Nous débouchons enfin dans la large vallée de l’oued Tin Arasou («Une du Calligonum comossum», un buisson arbustif).

    L’oued est envahi par la végétation et cerné de murailles. Après avoir descendu un moment l’oued Arasou, nous l’abandonnons pour rejoindre la Tiset d’Idehan n’Elias. Ensuite, nous parvenons à l’oued Wan n’ Asaqamar où se trouve la tombe d’un homme de la tribu des Isaqamaren. Nous visitons ensuite les villages de pierre de Tin Aboteka et de Tin Tazarift aux célèbres peintures. La vie existe tout de même dans ces villages pétrifiés où abondent les traces de mouflons.

  • Le cadre de notre bivouac est encore une fois remarquable, au confluent d’allées qui permettent d’accéder à de petits cirques confidentiels. Se promener dans ce site est un enchantement magique, de jour ou par clair de lune !

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Tin Tazarift
Sefar
6h
Oued Ni Touhami

Jour 8Tin Tazarift 🡪 Sefar

Tin Tazarift - Sefar

  • Nous visitons ce jour les “rues” de Tin Taferiest et la région nord du site de Sefar. Nous arrivons dans la vallée des Amazones, ainsi baptisée par Henri Lhote (abri riche en peintures).

    Non loin, se trouve une guelta (arabe) permanente où nous pourrons sans doute renouveler notre provision d’eau. Des joncs, des lauriers-roses et de petits tamaris (azawa) poussent sur ses bords.

    L’après-midi, nous continuons la visite de Sefar, riche en peintures de la période dite des Têtes Rondes. Le nom de Sefar vient de celui d’une qualité de dattes, lesquelles, une fois mûres, ont une couleur brun-rouge. Proche du site rupestre, se trouve le plateau appelé Sefar car recouvert de cailloux de la même couleur que les dattes. Ce plateau a donné son nom à la région.

Sefar - Oued Ni Touhami

  • En fin d’après-midi, nous traversons ce plateau désolé avant de descendre dans l’oued Ni Touhami.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Oued Ni Touhami
6h
Tamghit

Jour 9Sefar 🡪 Tamghit

Oued Ni Touhami - Tamghit

  • Nous continuons notre progression vers l’ouest ; la zone est particulièrement riche en abris : Tin Eras n’Elias, In Itinen (char au galop volant), Tan Zoumaïtak (très beau bouquetin). Une montée facile dans les rochers nous conduit au bord de l’impressionnant canyon de Tamghit, profond de plus de 400 m. Nous pénétrons bientôt dans la vallée des cyprès.

    Le cyprès de Duprez (Cupressus dupreziana), tarout en tamahaq est une espèce qu’on ne trouve que sur la Tassili. Ne pouvant plus se régénérer naturellement à cause de la sécheresse, il n’en reste qu’environ 250 exemplaires sur le plateau dont une cinquantaine dans la vallée de Tamghit.

  • Bivouac au débouché de la vallée, à Tin Mezouzine.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Tamghit
3h
In Esou

Jour 10Tamghit 🡪 In Essou

Tamghit - In Esou

  • Nous traversons un vaste plateau sombre avant de rejoindre l’oued In Esou. Nous visitons quelques abris avant d’atteindre en fin de matinée, la guelta d’In Esou.

  • Après-midi libre près de la guelta.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
In Esou
6h
Jabbaren

Jour 11In Essou 🡪 Jabbaren

In Esou - Jabbaren

  • Nous continuons plein sud. Le paysage s’ouvre mais reste toujours aussi magnifique. De larges oueds serpentent sur le plateau avant de s’enfoncer, en aval, dans d’étroites gorges. Nous arrivons dans la région la plus haute du plateau. Nous sommes à plus de 1800 m dans la région de Jabbaren (les Géants) dont nous allons visiter les abris dont le célèbre abri «aux bovidés polychromes».

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Jabbaren

Jour 12Jabbaren

  • Nous arrivons au col de Jabbaren, et admirons la vue magnifique sur l’erg Admer. Visite de la partie Nord du site, puis pique nique au bivouac du soir. L’après-midi est consacrée à la visite des peintures.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Jabbaren
Tefetest

Jour 13Jabbaren 🡪 Tefetest

Jabbaren - Tefetest

  • Nous passons à Aounrhet, où nous découvrons encore de très belles peintures ; de beaux points de vue ponctuent notre approche de Tefetest.

  • Notre bivouac est posé en face de la montagne d’Adjefou.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Bivouac
Tefetest
4h 30m
Oued Carana

Jour 14Tefetest 🡪 Oued Carana

Tefetest - Oued Carana

  • Descente par le col d’Ijafen, difficile pour les chameaux. La progression est lente. Pique nique dans l’oued Carana. Bivouac en aval dans le même oued, sous les acacias. L’après-midi, possibilité de gravir un des sommets qui surplombent le campement. Temps de marche : 4 h 30 (hors ascension).

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Déjeuner: Pique-nique préparé par le camp
Hébergement: Bivouac
Oued Carana
Djanet

Jour 15Oued Carana 🡪 Djanet

Oued Carana - Djanet

  • Après avoir remercié et salué notre équipe de chameliers, nous revenons à Djanet. Arrivée à Djanet en fin de matinée.

  • Visite libre de l’oasis. Possibilité d’aller au hammam.

  • Repas du soir et nuit chez l’habitant ou bivouac.

  • En fin de soirée, transfert à l’aéroport.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Bivouac
Hébergement: Chez l'habitant
Djanet

Jour 16Djanet 🡪 France

  • Dans la nuit, vol Djanet - Paris.

durée 16 jours. Vol international inclus.
Difficulté:3/5
Confort:5/5
Contacter directement votre agence locale

Bonjour

Je suis Sylvain PHILIP de "Detours Algerie". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H